Est-ce que l’asthme fait tousser ?

Par Paul Rudelle, pharmacien

Lire également : Comment consommez-vous une fleur de CBD ?

L’ asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches qui touche 4 millions de personnes en France, enfants et adultes. Ce que les asthmatiques craignent, c’est la crise d’asthme. Cependant, prévenir la crise et la calmer quand elle est là est possible en prenant bien ses traitements ou en suivant ces conseils.

A voir aussi : Pourquoi consulter un psychothérapeute ?

Éviter et traiter les crises d’asthme

Pourquoi et comment l’asthme ?

Le mécanisme pathologique de l’asthme s’explique par un rétrécissement du diamètre des bronches, de sorte que le passage est bouché et empêche l’air de circuler normalementun œdème. Cette obstruction des voies respiratoires est due à une inflammation locale, un épaississement des parois bronchique accompagné d’une sécrétion locale de mucus. Quand une crise d’asthme se produit, nous allons observer un phénomène de bronchoconstriction, de sorte que les bronches vont hyperactiver et se contracter, résultant en la formation d’ qui diminuera le diamètre des voies respiratoires. Les allergies provoquent également cet œdème, provoquant des crises d’asthme.

Les symptômes de l’asthme apparaissent exacerbés sous la forme de crises d’asthme. Même si une personne est diagnostiquée avec l’asthme, souvent à un âge précoce, sa respiration sera la plupart du temps normale, et c’est pendant les épisodes de crises d’asthme qu’elle sera touchée.

Attaque d’asthme

L’ attaque d’asthme commence très souvent par une toux sèche, puis la personne asthmatique manifestera difficulté à respirer, traduite par ce qu’on appelle une respirationsifflante(en particulier à l’expiration), ce qui est très caractéristique de la crise. La présence de mucus abondant dans les bronches peut généralement conduire à attaque d’expectorations, c’est-à-dire la toux et les expectorations .

Ces crises d’asthme sont potentiellement dangereuses en particulier chez les personnes âgées, les très jeunes enfants et les personnes atteintes d’infections respiratoires, qui sont considérées comme plus fragiles. Si les symptômes d’une crise d’asthme sont impressionnants, ils peuvent être facilement et efficacement calmés par des médicaments. Pour la plupart des asthmatiques, ces crises sont rares et la maladie n’affecte pas la vie quotidienne.

asthma

Pour que l’asthme ne se manifeste qu’épisodiquement, et non de façon permanente, il est nécessaire que la maladie soit contrôlée , grâce à un ensemble de traitements spécifiques.

Comme mentionné ci-dessus, l’asthme est une maladie chronique, de sorte le traitementdoit être effectuéà long terme . La prise en charge de l’asthme combinera donc des médicaments qui constitueront un traitement de base, avec des médicaments destinés à être utilisés pendant les épisodes de crise d’asthme.

Les médicaments destinés à calmer les symptômes des crises sont appelés bronchodilatateurs, leur action est rapide et permettra de compenser le rétrécissement des bronches causé par un œdème, élargissant ainsi les voies respiratoires afin que l’air puisse circuler normalement. Le plus connu de ces médicaments est le Salbutamol (Ventoline ) , qui est présent sous la forme d’un aérosol .

Si des bronchodilatateurs d’action courte sont prescrits pour le traitement de crise , il est important de savoir que l’asthme est également traité quotidiennement, dans le cadre d’un traitement de fond.

Les médicaments destinés à l’apport quotidien peuvent être présentés sous la forme d’aérosols qui contiennent des bronchodilatateurs à action prolongée, descorticostéroïdesà but anti-inflammatoire sont souvent prescrits comme un traitement de fond , cette fois sous la forme de poudre d’inhalation ou de comprimés.

Cette combinaison de traitements aide à contrôler l’asthme et donc à empêcher qu’il ait un impact sur la qualité de vie du patient pendant les périodes en dehors des crises. Cependant, l’asthme mal ou incontrôlé peut provoquer des symptômes pendant la nuit, restreindre l’activité pendant la journée ou utiliser des inhalateurs plusieurs fois par jour. Les crises d’asthme incontrôlé peuvent aller jusqu’à l’hospitalisation.

Les quatre saisons de l’asthme

Les crises d’asthme sont causées par différents facteurs, qui peuvent varier en fonction des saisons. Juste entré dans la période d’automne, les températures commencent à se refroidir, ce qui est un facteur dans le déclenchement des crises. La présence de moisissures externes et de pollen d’automne peut provoquer des crises allergie à l’asthme. L’hiver et ses vagues froides sont difficiles pour les asthmatiques, mais facilement évitables en s’habillant chaudement, pour les personnes les plus fragiles, il est recommandé d’éviter les patinoires, parce que l’air est froid et les vapeurs de resurfaceurs sont dangereuses pour un asthmatique. Le printemps rime souvent avec l’arrivée du pollen dans les arbres et les plantes, très allergène et responsable de nombreux départs des crises d’asthme, le seul conseil qui peut être donné est d’éviter ces zones allergènes, et de prendre des traitements anti-allergiques transitoires pour les plus sensibles. L’été et ses températures chaudes ne permettent pas au Ventoline de se reposer. L’air chaud transporte les allergènes du pollen et la qualité de l’air se détériore souvent pendant les périodes estivales.

> Pour soulever des doutes sur votre santé, parlez à un médecin sans

Les conseils du pharmacien

rendez-vous

Consulter un médecin

Évaluer vos capacités respiratoires et savoir si vous avez besoin d’un traitement de l’asthme ou non. Si oui, avoir vos bronchodilatateurs à portée de main économisera en cas de crise.

Rincer la bouche

Après chaque prise de corticostéroïdes pour inhaler afin d’éviter les champignons buccaux qui peuvent être une véritable blessure de la vie quotidienne, rincer la bouche est indispensable, se laver les dents est encore mieux

Adapter le traitement

Il est difficile de maintenir vos activités ou vos relations amicales lorsque l’un de nos proches dépend de nous. Mais vous devrez essayer d’organiser le temps pour vous, pourvotre plaisir, pour être en mesure d’avoir un espace qui vous appartient et de préserver votre qualité de vie . Encore une fois, communiquez avec une association d’aidants naturels le plus près du domicile.

ARTICLES LIÉS