Comment limiter les risques d’inondation dans votre cave ?

Les évènements météorologiques extrêmes créent d’importants dommages d’eau. Il s’agit de l’inondation. Cela peut devenir une situation très embarrassante surtout lorsqu’il est question d’une pièce souterraine telle qu’une cave. Cependant, il est possible de réduire ces risques en prenant quelques précautions. Découvrez à travers cet article quelques astuces.

Céder à l’inondation et prendre les dispositions nécessaires

Il est tout à fait possible de laisser l’eau s’infiltrer dans la cave et prendre ensuite les dispositions adéquates pour limiter les dégâts. C’est une stratégie exclusivement réservée pour les pièces enterrées. Elle vous permet de réduire les dégâts à l’intérieur du bâtiment en raison de la forte pression sur les murs à l’externe. Notez qu’il est également possible de pomper l’eau dès son arrivée dans la cave.

A découvrir également : Engager une entreprise tous corps d’état : quels sont vos avantages ?

Recourir à un professionnel

Il n’est pas conseillé d’avoir recours à des solutions hasardeuses afin de remédier aux risques d’inondation dans une cave. En effet, puisqu’il s’agit d’une pièce souterraine, l’eau peut s’infiltrer partout. Ainsi, lorsque vous l’empêchez d’entrer à un endroit, elle cherchera une autre issue. De même, vu que vous n’avez pas de l’expérience, vos solutions peuvent même engendrer d’autres conséquences qui nécessiteront plus de frais. Il peut s’agir de l’apparition de champignon ou de moisissure qui détérioreront votre bâtiment.

Pour pallier tous ces dommages, l’idéal serait de faire appel à un professionnel. Veillez à ce que celui-ci soit spécialisé dans le traitement de l’humidité. Aussi, qu’il maitrise toutes les mesures de sécurité à prendre pour limiter tous les dégâts matériels liés aux risques d’inondation.

A lire aussi : Quelle fenêtre choisir pour son ouverture ou la déco de sa maison ?

Rendre toutes les ouvertures imperméables

C’est une stratégie qui consiste à bloquer toutes les voies susceptibles par lesquelles l’eau peut entrer. Vous pouvez rendre ces ouvertures étanches par le biais des systèmes anti-inondations tels que les batardeaux. Ainsi, l’eau peut éviter les ouvertures. Toutefois, cette technique est convenable jusqu’à un niveau d’inondation donné soit 1 m. Au-delà, des dommages peuvent être créés sur la structure par les pressions qui sont exercées sur les parois.

Vous devez retenir que ces dispositifs n’empêchent pas indéfiniment la pénétration de l’eau. Lorsque la période de la crue dépasse 48 heures, ils peuvent s’avérer insuffisants. Toutefois, lorsque vous mettez en place des dispositifs amovibles d’obturation des points d’entrée, cela assure l’étanchéité. 

Réaliser des travaux pour réduire la vulnérabilité de votre cave

Pour rendre votre cave moins vulnérable face à l’inondation, vous devez réaliser certains travaux. En effet, des mesures d’anticipation doivent être prises pour pallier les dégâts au maximum. Ces mesures seront mises en place en fonction de l’exposition au risque de votre bâtiment et de ses différentes caractéristiques. Vous pourrez par exemple opter pour :

  • La mise en place des dispositifs anti-refoulement ;
  • La fixation et le lestage des cuves de fioul et mise hors d’eau des évents ;
  • La signalisation de la présence d’une piscine enterrée ;
  • Le choix des matériaux convenables à la présence d’eau ;
  • La mise hors d’eau des équipements sensibles (matériel et installation électrique, matériel de chauffage, etc.)

Si vous avez des aptitudes de bricoleur, vous pouvez mener à bien votre projet, mais gardez à l’esprit qu’il est toujours préférable de se faire accompagner d’un professionnel.

ARTICLES LIÉS