Comment se loger quand on a pas d’argent ?

Location, colocation ou sous-location : trouver un logement au Canada est généralement beaucoup plus facile et plus rapide qu’en France. Voici quelques conseils, sites et astuces pour vous aider dans votre recherche.

Vous cherchez un logement avant ou après l’arrivée au Canada ?

Bien sûr, en termes absolus, il est préférable de trouver un logement afin d’avoir déjà votre « maison » à l’arrivée. Ce n’est pas impossible (c’est ce que j’ai fait), mais les propriétaires/colocataires préfèrent généralement que la personne soit sur place pour faire les procédures et faire une première impression.

A lire en complément : Comment repousser la signature chez le notaire ?

Avant

  • Rien ne vous empêche de commencer à rechercher à l’avance, ne serait – ce que pour localiser les différents quartiers à l’aide de Google Map ou Google Street View .
  • Certaines annonces proposent des appartements disponibles plus tard et les dates peuvent correspondre à votre arrivée.
  • Le sous-blet permet de réserver à l’avance , mais ce sont souvent de petites périodes.
  • Voyez si vous savez quelqu’un de confiance sur place qui accepte de faire les visites pour vous et peut-être de commencer quelques étapes.
  • Certains propriétaires/colocataires acceptent de vous rencontrer sur Skype et de vous faire visiter l’appartement grâce à cet outil. Cela peut être utile pour discuter en personne et avoir une idée de l’endroit où.

Attention : Si vous essayez de contacter un propriétaire pour un hébergement qui vous intéresse et que vous n’êtes pas sur place le lendemain pour le visiter, il est probable qu’il passe sous votre nez. Cependant, si vous le voulez vraiment, vous serez en mesure d’obtenir un accord oral du propriétaire. Essayez de demander un accord écrit si possible pour vous assurer de le trouver libre à votre arrivée au Canada.

Nous vous conseillons également de ne pas avancer d’argent (virement Paypal, Western Union, cash) car les escroqueries sont nombreuses. Si la personne refuse de vous maintenir en place parce que vous ne voulez pas envoyer d’argent, essayez de trouver un autre hébergement.

A découvrir également : Cadres dans des sociétés de promotion immobilière ou de construction ?

Sur place

  • Il est également important de découvrir la ville avant de louer , d’étudier les quartiers pour savoir lequel vous préférez vivre.
  • Il est bien sûr fortement conseillé de visiter l’appartement en personne pour tout inspecter et s’assurer qu’il correspond à vous avant de signer les papiers.
  • Si c’est un colocataire, être sur place vous permet également de rencontrer vos futurs colocataires et de discuter avec eux pour avoir une meilleure idée de l’atmosphère, de la façon dont ils vivent par rapport à la vôtre.

Quel quartier ?

Cela peut sembler stupide, mais vous ne savez pas toujours quelle zone géographique chercher quand vous ne connaissez pas la ville. Vous avez donc deux solutions :

  1. Soit vous vous moquez du quartier et réatifiez large ;
  2. Soit vous apprenez les spécificités de chaque quartier et leur emplacement dans la ville, puis sélectionnez ceux qui vous essaient le plus.

C’est à vous pour voir si vous préférez vivre dans le centre-ville (souvent composé de bâtiments) ou dans les quartiers les plus reculés.

  • Consultez notre article sur les différents quartiers de Montréal pour une idée plus précise si c’est la ville qui vous intéresse.

Où chercher ?

Sur Internet

  • Kijiji (site de référence, recherche selon votre ville au Canada)
  • Craigslist (recherche en fonction de votre ville au Canada)
  • Toutmontreal.com
  • Petites annonces sur les forums, sur Facebook, etc.
  • Easyroomate
  • Research-colocation.com

Internet reste le meilleur moyen de rechercher. Les informations sont à jour et vous avez souvent des photos.

Dans la rue

Les appartements affichent parfois des annonces avec des numéros de téléphone. Regardez également sur les babillards dans les magasins, cafés, universités, laveries, etc.

Dans les journaux locaux

Il n’est pas nécessairement très à jour et vous n’ont pas de photos mais si vous les achetez tôt (9h), vous avez une chance de les trouver.

Le réseau

En ce qui concerne le travail, le réseau est une force au Canada , alors n’hésitez pas à poser des questions autour de vous (amis, collègues, connaissances, etc.).

La recherche

Une fois que vous connaissez la zone à rechercher, nous vous conseillons vivement de :

  • Voyez la distance entre le logement offert et la (les) station (s) de métro (Google Map). Prend sur 5 à 15 minutes. Personne ne veut marcher 20 minutes pour aller travailler un matin d’hiver à -30°. Il peut y avoir un arrêt de bus juste en bas de votre maison qui évitera de marcher et vous emmènera au métro, mais dans ce cas, vous devrez regarder les horaires afin de ne pas attendre dans le froid.
  • Vérifiez ce qui est inclus dans votre loyer (hydroélectricité, chauffage, internet, etc.). Si les frais (« hydro ») ne sont pas inclus, par exemple, n’hésitez pas à demander leur coût afin de ne pas avoir de surprise à la fin du mois. Surtout en hiver !

Déchiffrer les annonces

Nous vous proposons un petit cours qui vous aidera à comprendre la description des appartements. Sachez que de nombreuses annonces sont rédigées en anglais, que vous soyez au Canada anglophone ou au Québec.

Au Québec

  • 1 1/2, 2 1/2, 3 ½ : il s’agit du nombre de pièces dans l’appartement. La ½ correspond à la salle de bain (cela compte comme une demi-pièce).
  • Semi-meublé : comprend les appareils bas (cuisinière, réfrigérateur, etc.).
  • Meublé : comprend au moins un lit, table, chaises, lampes, réfrigérateur, cuisinière et ustensiles de cuisine de base
  • NF : Non fumeur
  • Buanderie : buanderie, chambre avec lave-linge (s) et sèche-linge (gratuit ou payant).
  • Laveuse : machine à laver
  • Sèche-linge : Sèche-linge

Au Canada anglophone

  • Meublé/non meublé : meublé/non meublé
  • bd ou bdrm : chambre
  • kit : cuisine
  • LR : vivre
  • chambre DR : salle à manger
  • Salle de bain complète : salle de bain complète
  • Demi-salle de bain : WC lavabos
  • Plancher de bois franc : parquet
  • Appareils : gros appareils
  • Baccalauréat : studio
  • Condo : appartement dans un immeuble qui contient des piscines, salle de musculation, etc.
  • Appartement : appartement
  • Maison mitoyenne : maison mitoyenne
  • Blanchisserie partagée (ou buanderie sur place) : Les bâtiments sont souvent équipés de machines à laver (laveuses) et sèche-linge au sous-sol.
  • Sous-sol : sous-sol.
  • Simple, double, Queen ou King size Lit  : lit simple, lit double, grand lit ou king size.
  • Cour/arrière-cour : courtoire/arrière-cour
  • Neiburghood : Quartier
  • Au Canada, le sous-sol peut être converti et parfois même transformé en appartement. Il sera moins éclairé mais aussi moins cher.
  • Superficie : en pieds carrés (1 m2 = 10,76 pieds carrés)

La visite

Lorsque vous visitez un à la maison, prenez tout votre temps et vérifiez ce qui suit :

  • Isolation thermique et acoustique
  • Propreté
  • Présence d’une machine à laver et sécheuse (laveuse et sécheuse)
  • État de la plomberie et de l’électricité
  • Voisin
  • Traces possibles de punaises de lit dans la literie. Pour en savoir plus sur ces créatures « charmantes » et sur la façon de détecter leur présence, visitez le portail de la santé du gouvernement du Québec.
  • Les baux se terminent annuellement le 1er juillet . Les annonces sont donc particulièrement nombreuses au cours de cette période.
  • Les appartements sont souvent équipés d’un lave-linge et d’un sèche-linge . Si ce n’est pas le cas, soit vous êtes dans un immeuble avec une buanderie/buanderie payante au sous-sol, ou vous devrez en trouver une dans votre quartier. Compte tenu de l’hiver, cette troisième solution peut sembler assez contraignante, alors prenez ce critère en compte lorsque vous effectuez vos recherches.
  • N’hésitez pas à visiter plusieurs maisons et appartements pour pouvoir comparer au maximum.
  • En tant que nouveaux arrivants, vous choisirez certainement un appartement à louer ou une colocation dans le centre-ville plutôt que dans la banlieue.
  • Les frais sont inclus dans le loyer ou à payer en plus de celui-ci. Au Canada, l’eau est gratuite et l’électricité (eau chaude autre) reste bon marché. Sauf en hiver quand le chauffage peut rapidement augmenter la température comme la facture !
  • Pour se familiariser avec la ville et les quartiers, rien de tel qu’une carte et une carte du métro. Cela vous permet de vous localiser et une fois sur place, vous saurez déjà un peu sur les différentes zones de lavilla.

ARTICLES LIÉS