Quelles sont les démarches pour acheter un appartement ?

Vous envisagez d’acquérir des biens immobiliers et vous vous demandez comment procéder. Le processus est simple, mais si vous n’êtes pas suffisamment informé, vous pourriez être désavantagé dans les négociations. Alors, comment se passe un achat immobilier ?

La recherche de biens immobiliers en fonction de vos besoins

Tout d’abord, il est nécessaire de définir votre projet immobilier. Vous devrez vous poser quelques questions :

A lire en complément : Qui paie les droits d'enregistrement en cas de cession de parts ?

  • Quel type de maison recherchez-vous ?
  • Quelles devraient être ses caractéristiques, ses forces ?
  • Quel est votre budget ?
  • Quel est votre emplacement préféré ?

Dans la même période, vous pouvez commencer par chercher les prêts immobiliers les plus intéressants sur des sites spécialisés en immobilier.

Dès que votre projet est clair, faites des recherches et visitez pour apprécier les offres.

A lire aussi : Qui paie le permis de construire ?

Formulation et envoi d’une offre d’achat

Après avoir sélectionné une propriété, vous devez formuler et envoyer une offre d’achat au propriétaire soit directement, soit par l’intermédiaire d’un intermédiaire. C’est l’engagement que vous donnez pour acheter la propriété.

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle empêche la vente de la propriété à un tiers jusqu’à la signature de l’acte de vente définitif. De nombreuses autres étapes détaillées ici peuvent également être prises.

Choisir un notaire et signer le compromis ou la promesse de vendre

Après avoir envoyé votre offre immobilière, le propriétaire doit répondre avec un sens ou par une contre-proposition. S’il est d’accord, vous devrez aller chez un notaire pour signer un compromis ou une promesse de vendre.

Lors de la signature du compromis ou de la promesse de vente, vous devrez verser un acompte représentant 5% du prix de vente de la propriété. Ce montant sera déduit du prix de vente lors de la signature de l’acte de vente final.

Dans le cas où vous refusez d’acquérir la propriété après la signature du compromis, l’acompte versé sera conservé pour servir de compensation au vendeur. Le vendeur a également la possibilité de facturer jusqu’à 10% du montant de la vente à titre de dommages-intérêts.

Temps de rétractation et obtention de prêt

Si vous avez signé une déclaration ou une promesse de vente, vous pouvez tout de même retirer pour les 10 premiers jours suivant la date de signature. Dans les 21 jours et sans avoir à fournir des explications, vous pouvez récupérer le dépôt que vous avez payé.

En dehors de ce délai de rétractation, vous bénéficiez d’un délai d’au moins trente (30) jours pour recherche d’un prêt immobilier, si dans l’acte vous avez indiqué votre intention de financer l’acquisition à l’aide d’un prêt immobilier.

Acceptation de l’offre de prêt

Dès que la banque vous accorde le prêt demandé, vous n’avez pas la possibilité de l’accepter pendant 11 jours. Pendant ces 11 jours où la vente finale ne peut pas être signée, le notaire effectue certaines vérifications :

  • Il veille à ce que le vendeur de la propriété soit le propriétaire réel de la propriété ;
  • Il analyse les différents titres de propriété ;
  • Il vérifie la situation du bien par rapport aux règles d’urbanisme ;
  • Il s’intéresse aux servitudes ;
  • Il vérifie si la propriété n’est pas soumise à une éventuelle hypothèque ;

Tous ces contrôles effectués, la signature de l’acte final de vente est la dernière étape.

La vente réelle

A la fin du long processus qui doit conduire au transfert de la propriété, il est retenu un jour pour la signature de l’acte final de vente.

Le jour J, le notaire doit lire le contenu de l’acte et, après approbation des deux parties, les fait signer le document.

Sur place, le vendeur remet les clés de la propriété au nouveau propriétaire pendant que le propriétaire règle le montant total de la vente, à l’exclusion du montant de l’acompte payé plus tôt. Et le contrat est scellé.

Ce sont donc les différentes étapes qui conduisent à un achat d’appartement.

Estimer son bien immobilier

A la question : combien coute un appartement ?

Une seule réponse possible : l’estimation immobilière.

L’estimation d’un appartement se fait à la demande du propriétaire.

Elle est demandée pour tout acte d’achat ou de vente. Dans certains autres cas, il est nécessaire également de faire estimer sa résidence comme, pour une donation, lors d’une succession ou encore lors d’une procédure de divorce.

Pour faire évaluer votre bien, vous pouvez demander à une agence immobilière ou un professionnel habilité à cette démarche. L’estimation est gratuite. Il est possible de faire plusieurs estimations par différents professionnels. Dans l’estimation de votre appartement, plusieurs critères sont pris en compte comme l’année de construction du bien, le nombre de pièces, l’étage, les travaux à prévoir mais aussi la situation géographique.

Si votre projet de vente n’est pas encore très précis, et que vous souhaitez tout de même à titre informatif, connaître la valeur de votre résidence, vous pouvez passer par ce site paradissimo.com. Vous pouvez en répondant au questionnaire faire estimer votre habitation de manière gratuite.

Un bon moyen d’avoir une idée juste de la valeur de votre bien avant de faire appel à un professionnel.

ARTICLES LIÉS