Le cancer du sein chez l’homme, symptômes, diagnostic et traitements

Il existe plus de 50 types différents de cancer du sein qui peuvent toucher les femmes de tous âges, mais saviez-vous que dans 1% des cas, le cancer du sein touchait les hommes ? Le cancer du sein masculin a ses propres particularités, et n’est pas moins dangereux que le cancer du sein féminin, pour la bonne raison que souvent, il est diagnostiqué sur le tard, ce qui complique d’autant les marges de manœuvre pour le traiter. Pour en savoir plus sur e cancer du sein masculin, lisez la suite de cet article.

Qu’est-ce que le cancer du sein chez l’homme ?

Bien que beaucoup moins développé que chez la femme, l’homme possède des tissus mammaires et à ce titre sont susceptibles de développer un cancer du sein. Le cancer du sein homme touche moins de 1% des cancers du sein, et malgré un pourcentage encourageant de survie à 5 ans de l’ordre de 80%, il reste un cancer compliqué à traiter car souvent diagnostiqué tardivement. Plus de 8 cancers du sein sur 10 sont des cancers canalaires (issus des canaux galactophores ou de leurs terminaisons lobulaires) Il s’agit de tumeurs malignes où les cellules se développent de manière anarchique. Bien que très peu développés, le tissu mammaire chez l’homme possède des canaux galactophores, ils restent cependant ‘infantiles’ c’est-à-dire non développés, et ne possèdent pas de lobules. Leur développement est inhibé par la production d’androgène au moment de la puberté. En France, chaque année 500 hommes sont atteints d’un cancer du sein, généralement à partir de 60 ans.

A lire en complément : Est-ce que l'asthme fait tousser ?

Cancer du sein chez les jeunes hommes

Le cancer du sein chez l’homme est rare, mais il est possible que des hommes soient atteints d’un cancer du sein avant l’âge de 20 ans. Aux États-Unis, environ un homme sur 15 000 se verra diagnostiquer un cancer du sein avant l’âge de 40 ans. Bien que rare, ce diagnostic a été rapporté chez des hommes plus jeunes. Environ 2 à 3 % des cas de cancer du sein surviennent avant l’âge de 40 ans, tant chez les femmes que chez les hommes. Les causes sont la plupart du temps une prédisposition génétique et la mutation des gènes BRCA1 et BRCA2.

Le cancer du sein humain et l’environnement

De très nombreuses études scientifiques majeures ont été réalisées pour déterminer les facteurs de risque du cancer du sein. Outre le facteur génétique, d’autres facteurs ont été mis en lumière, parmi eux nous avons :

A voir aussi : Quels sont les antidepresseurs qui font grossir ?

  • Le tabagisme, bien que souvent les fumeurs consomment également de l’alcool, la part des cancers du sein ‘exclusivement’ responsable de la consommation de tabac est difficilement appréciable, mais le CIRC (le Centre International de la Recherche sur le Cancer) place le tabac dans le groupe 1 des causes de cancers chez l’homme.
  • Les radiations ionisantes ont également fait l’objet de nombreuses études et le CIRC confirme le caractère cancérigène d’une exposition à des radiations ionisante (surtout à un jeune âge ou du moins avant 40 ans). Les études parlent d’un effet cumulatif de doses ionisantes reçues, et du risque dose/effet sur la survenue de cancers.
  • Le travail de nuit a également été classé par le CIRC comme facteur cancérogène (groupe 2A). Les perturbations répétées du cycle circadien entraineraient une augmentation de production de mélatonine à l’origine de l’augmentation de la synthèse d’œstrogènes.
  • L’exposition a des produits chimiques est également considéré comme des facteurs de risque du cancer du sein. On dénombre 127 produits chimiques ayant une incidence sur la production d’œstrogènes et n’étant pas interdits. Ces produits sont considérés comme perturbateurs endocriniens, et sont en particulier utilisés dans les pesticides et les dioxines.

Cancer du sein et de la prostate : Sont-ils liés ?

Dans la mesure ou 90% des cancers masculins sont hormonodépendants, et que le cancer de la prostate ainsi que le cancer du sein sont liés à la mutation du gène BRCA1 et 2, il y a bien un lien entre le cancer du sein et le cancer de la prostate. On estime à 7% les risques pour un homme ayant eu un cancer de la prostate lié au gène BRCA de développer un cancer du sein.

Traitement du cancer du sein chez l’homme

Chez l’homme, le traitement du cancer du sein est identique au traitement du cancer du sein féminin. La chirurgie est le principal traitement dans la prise en charge du cancer du sein masculin, et est souvent associée à une chimiothérapie, une radiothérapie ou une hormonothérapie en fonction des sensibilités du cancer.

En conclusion, bien que le cancer du sein soit le type de cancer le plus fréquent chez la femme, il est important de se rappeler que les hommes peuvent également en être atteints (moins de 1% des cas). Le cancer du sein masculin est généralement causé par la génétique ou des facteurs environnementaux. Il survient généralement à partir de 60 ans avec un pic constaté à 71 ans. Généralement peu douloureux, il se caractérise par un gonflement au niveau au sous le mamelon, avec parfois des écoulements ou encore une inversion du mamelon. Devant ces symptômes, il est important de consulter un spécialiste afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un cancer du sein.

ARTICLES LIÉS