Contrat obsèques : comment ça fonctionne ?

Contrat obsèques : comment ça fonctionne ?

Personne n’est préparé face à la mort. D’ailleurs, un décès est toujours un moment difficile à supporter pour les proches. Afin de les aider, il est possible de préparer certains aspects. C’est ici tout l’intérêt d’un contrat obsèques. Découvrez dans cet article ce que cela représente réellement ainsi que son fonctionnement. 

Qu’est-ce qu’un contrat obsèques ?

Ledit contrat de prévoyance obsèques est un type de contrat d’assurance vie permettant de financer les obsèques de l’assuré. En cas de décès de ce dernier, le capital qu’il aura versé de son vivant sera attribué à un bénéficiaire. Celui-ci peut être un proche ou une société de pompes funèbres. Ce capital servira alors soit à payer les frais d’obsèques soit à financer et organiser les obsèques. Dans le premier cas, le capital revient à un bénéficiaire désigné. En cas de surplus, cela revient au bénéficiaire de second rang ou la succession de l’assuré. Dans le deuxième cas, le contrat est préalablement établi entre la société d’assurance et celle des pompes funèbres. Les prestations d’obsèques sont alors définies à l’avance par l’assuré lui-même. Dans toutes les situations, cela représente un soulagement pour les proches. 

Lire également : Comment choisir les faire-part de mariage ?

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour trouver le meilleur contrat, vous pouvez parfaitement demander des devis et faire des comparaisons. Pour un contrat destiné à financer et organiser les obsèques, sachez que vous pouvez le modifier à tout moment. Cela concerne les détails comme la nature des obsèques, le contenu de prestation et même le choix de l’opérateur funéraire. Il n’y a pas d’âge limite pour souscrire à un tel type de contrat. Cependant, la plupart des compagnies le permettent jusqu’à 80 ans. En ce qui concerne les modes d’alimentation des fonds, plusieurs choix s’offrent à l’assuré. Il peut réaliser une prime unique à verser en une fois. Une prime viagère consistant à réaliser des versements/cotisation jusqu’à sa mort. Ou encore, une prime temporaire étalée sur un intervalle de temps pendant une période déterminée.

A voir aussi : Tout savoir sur les problèmes de circulation sanguine

ARTICLES LIÉS