Comment occuper de jeunes enfants ?

Pas d’école ? Tu ne peux pas te faire sortir le nez ? Pomme d’Api vous propose 15 activités simples, testées et approuvées par les enfants de l’équipe éditoriale, pour chasser l’ennui.

A lire également : Comment occuper des adolescents ?

3 choses à voir avec rien

◊ Jouer une phrase sans fin

Le premier dit un mot, le suivant le répète et en ajoute un autre, le suivant répète tout depuis le début et ajoute un mot supplémentaire, et ainsi de suite. Une histoire sans queue (ou tête ?) et un bon exercice de mémoire .

A voir aussi : Quels jeux en ligne choisir ?

◊ Mimer

Chut ! Quand tu mime, tu n’ as pas le droit de parler. C’est à vous de commencer : imaginez la belle balle que vous avez entre vos mains. Jouez un moment avec : dribble, mettez-le sur votre nez, jetez-le en l’air et attrapez-le… puis confiez-le doucement à votre enfant, toujours en silence .

C’ est à lui de garder cette balle en vie avant de la passer au joueur suivant. Lorsque la forme est épuisée, choisissez un autre : un long bâton, une grande boîte, un tissu…

Jouer deviner

Quelle valise préparons-nous ? On y met… un gros manteau bleu, une écharpe blanche, une paire de bottes… c’est à maman ! On y met une veste rayée, un pyjama rouge, des pantoufles vertes… c’est à Victor ! On y met… une veste marron, un sac de toilette bleu marine, un pull beige… c’est à papa  !

3 choses à faire avec du papier et des crayons

◊ Hommes drôles

Couperune feuille A4 en 2 dans le sens de la hauteur, pour obtenir 2 bandes de papier. Chaque joueur reçoit un groupe et le prend dans le sens de la hauteur. Au sommet, il dessine une tête. Puis il plie la bande pour cacher son dessin en ne laissant pas saillie que le fond (ici, le cou).

Le joueur suivantpoursuit l’homme en lui ajoutant un buste, puisil plie le groupe à son tour de sorte que le suivant dessine les jambes, et les pieds pour finir.

Les plus grands mettront plus de détailssur elle : un chapeau, une écharpe, des poches, un sac à main, des chaussures avec lacets… Quelle créature drôle  ! On peut lui donner un nom ?

◊ Une silhouette en papier

Roulez un rouleau de papier kraft, nappe de papier ou feuille de route obsolète sur le sol, et demandez à votre enfant de s’allonger dessus, en écartant légèrement les bras et les jambes.

Avec un grand feutre sombre, dessinez sa silhouette . C’est à lui de se dessiner : visage, vêtements, chaussures, vous ne devez rien oublier… Une bonne façon de décorer la porte de sa chambre en prenant conscience de son corps !

◊ Un dessin miroir

Pour les plus âgés  : installez votre enfant devant une feuille, feutre à la main. Mettez un petit miroir sur la table, derrière la feuille, de sorte que l’enfant puisse voir sa main et sa feuille.

Alors personne ne peut regarder ce qui est tracé ailleurs que dans le miroir. Alors, hein, cette maison ?

3 choses à faire avec ce qui est dans la cuisine

◊ Bijoux avec pailles

Découpez lespailles colorées en petits morceaux (l’enfant peut manipuler les ciseaux lui-même) et faire desbraceletset descolliers en les enfilant sur des cordes.

◊ Une course avec des cartons de céréales

Découpezles deux grands côtés d’une boîte de céréales en carton. Définissez un voyage à travers la cuisine. En haut de départ, le joueur pose une carte sur le sol et met son pied droit dessus. Puis il pose bord à bord du second carton, et met son pied gauche dessus. Et ainsi de suite jusqu’à l’arrivée.

Interdit de placer les deux pieds sur le même carton ou de sauter pour faire avancer votre carton. S’il y a plusieurs joueurs et plusieurs boîtes de céréales, organisez une course  !

◊ Modélisation avec de la pâte de sel

Mélanger 1 verre de sel fin, 2 verres de farine, 1 verre d’eau. Pour colorerla pâte à sel, rien ne pourrait être plus simple. Si vous voulez qu’il reste « comestible » (c’est encore très salé !), utilisez des colorants alimentaires. Sinon, la gouache du tube suffit. Disposez simplement une boule de pâte « neutre » et une boule de pâte colorée.

C’ est un bon contrainte de solliciter davantage la créativité des enfants. Façonner de petits sujets. Le lendemain, cuire au four à 100°C (le temps de cuisson varie en fonction de la taille de la modélisation).

3 choses à faire avec ce qui est dans la salle de bain

◊ Jouer au football avec du coton

Lumière ! Lumière ! Qui soufflera assez fort sur le morceau de coton pour marquer « un but » à son adversaire, de l’autre côté de la table ? Pfff !

◊ Organiser un défilé de mode

Avec des serviettes de bain, vous pouvez inventerun tas de tenues extravagantes. Des épingles interdites ! Pour les attaches, nous gérons avec des nœuds, des pinces à linge, des barrettes, des bandes élastiques. Et si le tissu éponge ne suffit pas, allez-y, alors ouvrez le coffre du costume et le stock de vieux tissus.

◊ Découvrez les pouvoirs de l’éponge

Donnez à votre enfant une éponge propre et deux bassins. L’un plein d’eau, l’autre vide. C’est à lui de transférerl’eau de l’un à l’autre, avec le éponge comme le seul outil. Que faire l’expérience du principe de saturation et apprendreà tache… toujours utile à l’ âge dans lequel vous expérimentez , non ?

Pour les plus âgés, si vous n’avez pas peur de transformer votre cuisine en piscine, vous pouvez organiser une course  : qui transférera un litre d’eau le plus rapidement possible ?

3 choses à faire en groupe

◊ Du théâtre

Une situation est donnée et tout le monde improvisesur le thème. Suggestions de situations : nous arrivons à l’écoleet nous nous rendons compte que nous sommes encore en pyjamas/Nous attendons le buset il commence à pleuvoir très dur/Le chauffage s’arrête et il commence à faire très froid dans la maison/dans le restaurant, à la place de l’entrée, ils nous apportent le dessert…

Vous serez surpris à quel point les enfants sont des observateurs du monde adulte… Les plus petits seront ravis de rejouer des situations quotidiennes sans ajouter d’élément perturbateur. Par exemple : c’est le matin, nous nous préparons à aller à l’école.

◊ Les sons mystérieux

Dans une grande boîte, rassembler de petits objets et divers matériaux… Tandis que les autres ferment les yeux, le playleader choisit un objet et le rend sonore, sans être vu : en tapant ou en frottant, en grattant, en pincant, en soufflant… Pour que d’autres devinent quel est l’objet qui émet ce son.

◊ Le jeu de Kim

Des objets très divers sont rassemblés sur la table de la cuisine. Tout le monde prend le temps de bien les observer, puis de fermer les yeux. Le leader du jeu fait disparaître. Les autres doivent trouver celui qui a disparu le plus tôt possible.

Variante : un joueur sort, et les autres changent quelque chose à leur apparence physique : un gilet déboutonné, une barrette enlevée, une paire de lunettes relevées, des pantoufles échangées… Est-ce qu’il le remarquera ?

Quelques sources d’inspiration pour trouver d’autres idées pour activités pour les enfants

• Un livre : 100 activités d’éveil Montessori, Eve Hermann, Nathan, 11.50€. Pour les parents des plus jeunes, un livre très inspirant, qui permet également de considérer différemment les activités quotidiennes (habillage, lavage, nettoyage, boisson…).

• Un site conso :Beaucoup d’idéesen cliquant sur l’onglet « Blog » de cette boutique en ligne comme aucun autre : il y a des trouvailles très simples mais peu connueséquipement de bricolagelepetitmanuel.com en France, parce qu’il vient d’Allemagne où il est utilisé dans les jardins d’enfants et les écoles.

• Un blog :entièrement écrit par les papas, le blog nouslespapas.fr estune richesse d’idées diverses . Découvrez dans l’onglet « Nos papas », 53 idées pour garder vos enfants occupés par un jour de pluie.

Texte : Anne Bideault, illustrations : Robin. Supplément pour les parents Apple d’Api, Mars 2014. Pour plus d’activités, abonnez-vous à Topommed’api

ARTICLES LIÉS