Quelles sont les étapes de la pose d’un poêle à bois ?

Quelles sont les étapes de la pose d’un poêle à bois

Le poêle à bois a le vent en poupe en ce moment. Ce dispositif de chauffage lie le confort à l’efficacité et permet à ses utilisateurs de profiter de ses bienfaits en temps d’hiver. Si vous venez d’acheter votre poêle à bois, il est préférable de faire appel à un expert pour son installation.

Que vous confiez sa pose à un spécialiste ou que vous décidiez de le faire vous-même, connaitre les différentes étapes à suivre pour installer un poêle à bois est une nécessité.

A voir aussi : Quelques conseils pour réussir la rénovation de votre maison 

Comment installer un poêle à bois ?

Vous avez enfin fait le choix entre poêle à bois et poêle à granulés ? Voici les étapes à suivre pour installer votre dispositif.

Étape 1 : Déterminer l’emplacement de l’installation

Non seulement l’emplacement d’un poêle à bois est essentiel, il est également stratégique. Il peut s’agir de n’importe quel endroit de votre maison tant qu’il n’y a pas d’obstacle à la mise en œuvre des conduits de raccordement et d’évacuation des fumées, dans les normes de sécurité.

Lire également : Quelle ampoule dans un detecteur de présence ?

Cependant, pour optimiser les transferts de chaleur dans l’habitation, il est recommandé d’installer l’appareil dans une pièce centrale, contre le mur avec la façade avant bien dégagée et orientée vers l’intérieur, ou carrément au centre.

Idéalement, une installation dans le sens de la circulation d’air est conseillée. En effet, le circuit d’air part généralement des pièces sèches vers celles qui sont humides. En mettant le poêle sur cette trajectoire, les mouvements d’air transportent la chaleur dans toutes les pièces. Cela optimise les performances de l’appareil.

Étape 2 : Créer l’arrivée d’air

sont les étapes de la pose d’un poêle à bois

Afin d’assurer une combustion optimale, le dispositif de chauffage à besoin d’oxygène. Cependant après cela, il faut que la fumée issue de cette combustion puisse être évacuée. Pour répondre à ces deux nécessités, vous devez élaborer un conduit prolongé par une cheminée sur le toit auquel sera raccordé l’appareil.

Si le conduit existe déjà, mais n’est pas adapté au dispositif choisi, en termes de dimension, un tubage ou un chemisage est nécessaire selon la situation.

Étape 3 : Mettre l’appareil en place et le raccorder à son conduit d’air

Maintenant, vous devez positionner l’appareil à l’emplacement précédemment défini et procéder à son raccordement avec le conduit d’air élaboré. Une fois que l’opération est effectuée, le dispositif peut être mis en marche en toute sécurité.

Pourquoi confier l’opération à un professionnel

En théorie, il peut sembler très facile de poser un poêle à bois. Cela vous a peut-être convaincu d’effectuer l’opération vous-même. Cependant, dans la pratique, l’installation nécessite un grand savoir-faire. En effet, une malfaçon peut altérer le fonctionnement de l’appareil, et même le rendre nuisible.

Par exemple, lorsque le conduit d’aération est plus petit que le trou de sortie d’air du dispositif, la fumée envahit la maison. En plus du fait que cela constitue une pollution de l’air environnant, il peut causer un incendie. C’est d’ailleurs pour cela que l’installation est encadrée par des normes que seuls des professionnels qualifiés maîtrisent parfaitement.

Confier votre projet à un expert est donc un gage de sécurité et d’efficacité. De plus, vous pouvez toucher à diverses aides comme MA PRIM RENOV’ lorsque votre installation est assurée par un spécialiste qualifié détenant la certification RGE Qualibois.

Une autre particularité des professionnels est leur connaissance des appareils de qualité. Lorsque vous doutez de l’appareil à acheter, demandez conseil à spécialiste. Ce dernier vous aidera à faire un meilleur choix.

ARTICLES LIÉS