Apprenez-en plus sur l’analyse concurrentielle et saisissez les avantages concurrentiels

Pour vous démarquer des autres marques, il faut mettre en place des stratégies marketing efficaces et savoir tirer profit de vos avantages concurrentiels. Pour ce faire, il faut déjà commencer par les connaître. Cette démarche s’imbrique dans le processus appelé analyse concurrentielle. Pour ne rien laisser au hasard, cet article vous explique tout sur l’analyse concurrentielle et les avantages concurrentiels.

Une analyse concurrentielle : en quoi cela consiste ?

Une entreprise doit toujours être aux aguets de ce qui se passe dans son environnement pour proposer plus de valeurs et rester au coude à coude la concurrence. En effet, les concurrents sont en perpétuelle évolution et surveiller comment ils emploient leur stratégie marketing permet d’en déduire vos avantages mais aussi les obstacles qui se dressent sur votre chemin. Dans cette optique, une analyse concurrentielle consiste à faire une comparaison de l’entreprise avec ses concurrents directs et indirects.

A lire également : Comment embaucher son fils ?

Qu’est-ce qu’un avantage concurrentiel ?

D’un autre côté un avantage concurrentiel est ce qui vous permet de vous démarquer de vos concurrents. C’est ce qui vous permet d’accaparer une certaine part de marché et d’être préféré par votre cible. C’est pourquoi les entreprises investissent de plus en plus dans les recherches pour garder leur avantage.

Les avantages concurrentiels peuvent être classés en trois catégories : l’avantage de coût, l’avantage de l’offre et l’avantage de créneau. Le premier consiste à garder un avantage avec des coûts moindres, le deuxième axe la stratégie sur la différenciation de l’offre et le troisième se concentre sur une niche précise. Sachez quand même que vous n’êtes pas obligé de choisir et définir une stratégie qui combine les trois.

A découvrir également : Comment s'inscrire à pôle emploi ?

Comment mener une analyse concurrentielle ?

Dans le cadre d’une analyse concurrentielle, l’objectif est d’aboutir à un recensement des forces et faiblesses de vos concurrents. La première étape consiste à dresser la liste de la concurrence directe et de la concurrence indirecte. Ensuite, vous allez faire une étude exhaustive de leur offre : les produits, la vente, le prix ou encore le marketing.

Enfin, il vous suffit d’analyser les données obtenues pour en tirer profit. Cette analyse se fait grâce à des outils marketing tels que la méthode BCG, l’analyse SWOT ou le mapping concurrentiel. Pour compléter cette analyse approfondie, vous devez aussi réaliser une veille concurrentielle de façon continue.

Comment construire un avantage concurrentiel ?

Cette analyse concurrentielle va vous permettre de voir à quelle place vous vous situez par rapport à la concurrence mais aussi de reconnaître vos avantages concurrentiels. Il faut d’abord que vous sachiez construire un avantage concurrentiel durable. L’exemple qui vient le plus souvent dans le milieu comme avantage concurrentiel durable c’est la formule de la marque Coca-Cola. Mais d’autres marques se démarquent aussi par leur capacité à innover rapidement, leur méthode exclusive

Michael Porter considère que l’avantage concurrentiel d’une entreprise dépend de sa capacité à gérer ses coûts et à innover. Pour y arriver, vous devez vous concentrer sur l’innovation, réinvestir vos marges sur le développement, rendre votre marque inimitable. Attention, l’avantage concurrentiel peut avoir une durée limitée si vos concurrents arrivent à se l’approprier. A vous de mettre en œuvre les efforts pour conserver votre statut sur le marché.

ARTICLES LIÉS