Voitures électriques : la révolution est en marche

Voitures électriques la révolution est en marche

Les ventes de voitures électriques ont battu leur propre record en France et ailleurs. Plus de 13 % des ventes de voitures ont pour objet les modèles électriques dans l’Hexagone. Les chiffres sont plus impressionnants en Norvège où on enregistre environ 80 % de vente de véhicules électriques en 2022. Ces statistiques témoignent indéniablement l’avancée vers une révolution électrique qui est déjà en marche. Le point dans ce billet.

Les pionniers du marché des voitures électriques

Depuis l’avènement de la voiture électrique, le marché présente de nombreuses disparités. Tous les pays ne sont pas au même niveau d’achat pour accompagner cette nouvelle révolution qui est en marche depuis plusieurs années. On distingue notamment huit pays, que l’on peut qualifier de pionniers sur le marché des voitures électriques.

Lire également : Achat de voiture d’occasion en Auvergne-Rhône-Alpes : pourquoi passer par un concessionnaire automobile ?

Il s’agit de la Chine, des États-Unis, du Japon, de la Norvège, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la Suède et de la France. Ces leaders du marché automobile électrique comptent à eux seuls 90 % des ventes mondiales, avec une part majoritaire de 50 % pour la Chine.

Plusieurs pays d’Europe, comme la France, n’arrivent toujours pas à décoller leurs ventes. Mais ils comptent bien changer la donne, en mettant en place plusieurs tactiques, telles qu’une politique incitative.

A lire en complément : Quel est le prix de la Volvo XC40 ?

Achat des voitures électriques : au cœur d’une politique incitative

Ce n’est plus un secret que l’achat d’une voiture électrique en France fasse bénéficier de plusieurs aides gouvernementales. De même, le célèbre argument de vente de ces types d’automobile rejoint également la préservation de l’environnement.

Les voitures électriques ont annoncé la fin de la dépendance au pétrole, et donc la réduction de la pollution environnementale. De plus, une recharge de voiture électrique (2 euros) revient considérablement moins cher qu’un plein de voitures thermiques à la station essence (7-8 euros).

Voitures électriques la révolution est en marche

Ces différents arguments représentent une politique incitative qui amènent de nombreuses personnes à se décider pour suivre cette révolution électrique qui est en marche.

Voitures électriques : une révolution nourrie par les batteries et les réseaux de bornes de recharge

Pour susciter l’envie d’achat chez les gens, les constructeurs de voitures électriques comptent sur deux principaux paramètres : la performance des batteries et la disponibilité des réseaux de bornes de recharge.

En effet, tous les acteurs du secteur de l’automobile électrique comptent actuellement sur les progrès des batteries lithium-ion. Ces batteries dont la capacité dépasse les 60 kWh. Le marché promet également la naissance de nouvelles technologies, telles que la batterie à électrolyte solide dont la commercialisation n’est pas prévue avant 2025.

La faiblesse fatale de la mobilité électrique était dès le début, la disponibilité de réseaux de bornes de recharge. Toutefois, aujourd’hui, de nombreuses dispositions sont déjà prises pour combler ce vide. Chaque pays a sa politique de mise en place des bornes de recharge. En France, l’objectif était de passer de 25 000 bornes en libre-service aujourd’hui à 100 000 en 2022. De nombreuses dispositions ont déjà été prises pour pallier ce déficit :

  • L’installation des bornes par les syndicats départementaux d’énergie avec le concours financier de l’Etat ;
  • L’équipement des parkings des bâtiments neufs, industriels, commerciaux ou d’habitation collective ;
  • Les aides financières accordées par l’État aux privés (particuliers, copropriétaires ou entreprises) souhaitant installer une borne sur leur parking ou à leur domicile ;
  • Le lancement des programmes de déploiement de bornes de charge ultra-rapide notamment sur les autoroutes ainsi que dans les stations-services.

Toutes ces dispositions prises, ainsi que les promesses technologiques nourrissent la révolution des voitures électriques.

ARTICLES LIÉS