Qu’est-ce que le kudzu ?

Kudzu est une plante curieuse originaire de l’Extrême-Orient. Il est utilisé depuis des milliers d’années en médecine chinoise pour traiter les dépendances.

Kudzu facilite le travail sans toutes les drogues, l’alcool, le tabac, le sucre, le café, le chocolat… Kudzu calme également les addicts sportifs et professionnels.

A lire en complément : Les gestes quotidiens anti pollution

Il y a beaucoup de témoignages sur Internet, comme celui de l’ancien fumeur Laurence :

« Pour moi, kudzu fonctionne mieux que le patch. Je n’ai fumé que deux cigarettes depuis, je ne voulais pas recommencer. Leur goût avait changé. »

A lire en complément : Les bienfaits de l'Aloe Vera

Un puissant « évier d’ivresse »

Kudzu est une famille de fabacées, tout comme les haricots, les pois, les lentilles, les arachides, le soja, la réglisse et la glycine. En passant, les fleurs pourpres du kudzu poussent en grappes comme les fleurs de la glycine.

En chinois, kudzu se traduit par « évier d’ivresse ». Le Dr David Lee avait déjà observé que les Chinois du Nord buvaient de la tisane kudzu pour défier et raccourcir la « gueule de bois » fatale.

En 1991, le Dr. David Lee a testé les effets d’une tisane kudzu sur des rats de laboratoire qui avaient reçu de l’alcool. La coordination motrice des rats a été améliorée. Ils semblaient moins en état d’ébriété.

L’ année suivante, le Dr David Lee a proposé aux chercheurs du Bowles Centre for Alcohol Studies en Caroline du Nord une autre étude : voir si le kudzu aide à sevrer des rats génétiquement aidés à aimer l’alcool. Les résultats ont confirmé que l’administration de kudzu à des rats « alcooliques » apaisait leur tendance à boire.

En 2011, à la suite de ces résultats encourageants, des chercheurs de l’Université Harvard ont testé l’efficacité du kudzu contre le placebo chez des hommes et des femmes qui buvaient souvent 3 à 4 pintes de bière par jour. Ils ont découvert deux phénomènes intéressants :

  1. Les personnes traitées par kudzu avaient beaucoup moins de désir d’alcool que celles sous placebo ;
  2. Les sujets traités par kudzu semblaient plus sensibles à l’alcool. Ils atteignaient plus facilement la félicité recherchée dans l’ivresse.

Kudzu agit également en cas de stress aigu lié à la dépendance et au sevrage.

À l’heure actuelle, il n’y a pas d’essais cliniques approfondis avec kudzu. Mais les chercheurs ont réussi à comprendre le mode d’action du kudzu.

Les substances actives de kudzu

Les racines du kudzu sont riches en isoflavones de la famille des flavonoïdes : la daidzéine, connue comme un agent anti-inflammatoire et antimicrobien. Daidzein qui travaille contre le cancer. Genistein qui est un agent anti-leucémique (cancer du sang).. Mais surtout, kudzu contient de la puerarine que l’on ne trouve nulle part ailleurs — d’ailleurs, le nom latin de kudzu est pueraria.

Toutes ces isoflavones sont des antioxydants et réduisent les dommages liés à l’alcool.

Des études ont montré que ces isoflavones stimulent les « opioïdes » naturels du cerveau, la dopamine, la sérotonine, le GABA et le glutamate.

Nos psychotropes (alcool, tabac, drogues, sucre…) apaisent, se détendent et améliorent le bien-être pendant quelques minutes car ils augmentent la production de dopamine (hormone du bonheur) dans votre cerveau.

Les isoflavones de Kudzu interfèrent avec votre système de récompense. Ils stimulent la production de dopamine au lieu de votre « médicament ». Vous êtes alors plus détendu. Vous ne ressentez plus le besoin de prendre une autre boisson, une autre cigarette ou un autre carré de chocolat.

Vous serez plus concentré (plutôt que de rêver d’un café), vous gagnerez du temps, vous serez plus efficace dans votre travail. Vous économiserez de l’argent.

Tu seras moins irritable quand tu seras « dans le besoin ». Tu es zen… tu as plus de patience quand ton partenaire, ou ton enfant te contrariait. Vous serez plus apprécié par votre entourage.

Vous serez plus attrayant quand vous ne sentez plus une cigarette. Vos poumons gagneront de la capacité — pour monter facilement les escaliers. Votre teint s’améliorera. Votre peau deviendra plus lisse si vous arrêtez de fumer, mais aussi du sucre et du chocolat.

Je pourrais continuer avec la liste, mais vous l’avez compris : Kudzu compense pour le plaisir de votre habituel « drogue » et soulage votre dépendance. Et sans dépendances, votre vie sera meilleure. Tout ce que tu as à faire, c’est gagner.

Grâce au kudzu, vous pouvez progressivement remplacer votre « médicament ».

Heureusement, les expériences ont montré que les animaux ne semblaient pas s’accoutumer au kudzu. Cela a été confirmé chez les humains, et c’est un réel avantage. Plusieurs essais cliniques ont confirmé son innocuité. Cependant, les isoflavones ne sont pas recommandées pour le cancer du sein.

Kudzu contient également des saponosides qui préviennent les dommages cellulaires et protègent votre foie.

Au-delà des dépendances, le kudzu guérit apaiser le stress et faciliter le sommeil.

Il sert également à apaiser la digestion et le transit.

Quelle partie du kudzu à consommer

Les isoflavones qui aident à sevrer les dépendances se trouvent dans la racine du kudzu. Une fois broyée, la racine du kudzu peut être mise en capsules pour faciliter son absorption.

Il est recommandé d’au moins 2 capsules par jour pour commencer à ressentir les effets. En cure intensive, vous pouvez prendre 2 capsules, matin, midi et soir.

Bien pour vous,

Ericmüller

ARTICLES LIÉS