Bien comprendre l’isolation extérieure : ses avantages et ses inconvénients

white sheer curtain on window

Les travaux d’isolation revêtent une importance capitale si vous recherchez le confort dans votre habitation. Très économiques pour améliorer l’enveloppe thermique de la maison, ils limitent les pertes de chaleur dans votre habitat. Contrairement à l’isolation intérieure qui est la méthode la plus courante, l’isolation extérieure demeure la méthode la plus efficace pour un confort thermique et acoustique performant. Découvrez ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

Isoler ses murs extérieurs offre de multiples avantages lorsque les travaux sont réalisés par un professionnel hautement expérimenté. Ce type de chantier vous permet de conserver la chaleur dans votre habitation en périodes hivernales et de l’évacuer en périodes estivales.

A lire en complément : Pourquoi le Border Collie est-il si populaire en France ?

Réduction des courants d’air

L’isolation des murs par l’extérieur offre moins de courants d’air et donc plus de confort. Les maisons qui font face aux courants d’air sont inconfortables pendant les mois d’hiver. Pour empêcher les courants d’air et rendre votre bâtiment plus confortable, l’isolation thermique par l’extérieur est  la meilleure solution.

Mise en œuvre peu contraignante

L’installation d’une isolation extérieure est moins contraignante. Pendant les travaux, les occupants peuvent toujours continuer à vivre dans la maison. Autrement dit vous n’avez pas à quitter votre habitat durant une longue période. Lors de l’installation d’une isolation des murs extérieurs, le propriétaire et sa famille peuvent continuer à mener leur vie de tous les jours comme d’habitude.

Lire également : Les bienfaits du psyllium

Protection du revêtement et renforcement de l’étanchéité du mur

L’isolation par l’extérieur ne réduit pas votre espace au sol. Il est serait donc possible de maximiser l’espace habitable de votre maison. La mise en œuvre d’une isolation des murs extérieurs vous évite d’abandonner une partie de l’espace habitable pour une isolation supplémentaire. Elle permet également de renforcer l’étanchéité du mur ainsi que sa résistance acoustique, tout en empêchant l’humidité de pénétrer dans la maison.

L’isolation extérieure permet également de protéger la structure du mur contre les dommages pendant la construction ou d’autres travaux, notamment l’aménagement paysager. Elle offre une protection de plus contre la pénétration de l’eau par les fissures et les trous dans l’enveloppe de l’habitat.

Les inconvénients d’isoler ses murs par l’extérieur

Bien qu’elle soit la méthode la plus efficace pour accroitre le confort dans votre maison, l’isolation par l’extérieur n’est pas sans inconvénients.

Les problèmes en cas d’une mauvaise installation

Si elle est mal réalisée, elle peut exposer la maison à des risques de condensation et d’humidité. Plus le risque d’humidité est élevé, plus le risque de développement de salissures (moisissures, champignons, algues,) augmente.

La nécessité d’un permis de construire

S’il faut modifier l’aspect de votre bâtiment avant d’effectuer les travaux d’isolation extérieure, vous devez obtenir un permis de construire. L’isolation thermique par l’extérieur n’est pas une solution adaptée aux bâtiments classés ou protégés par une loi.

L’isolation extérieure, une opération très coûteuse

Si l’isolation des murs extérieurs est plus efficace que l’isolation intérieure, elle est aussi plus chère que celle-ci. Les travaux d’’isolation par l’extérieur doivent être  confiés à des professionnels. Les matériaux à utiliser pour ce chantier sont aussi très chers. Cependant, l’isolation extérieure reste rentable sur le long terme. Sa mise en œuvre permet d’économiser jusqu’à 25 % sur ses factures d’énergie.

ARTICLES LIÉS